Projeter/écrire


Machine contre machine, pourquoi être en accord avec la technologie de son temps ? La nostalgie est-elle réactionnaire ?
Concordance du son du projecteur de cinéma et silence de la machine à écrire qui lentement rejoue Pompéi. Concordance des cendres/neige/sable, en chute comme en chute est le mouvement de la pellicule. Lutte machine contre machine, l’image noie l’écrit. L’image enterre l’écrit, à la manière d’une caresse aux efforts assourdissants. La machine à écrire filmée comme objet d’amour, avec attention, ses reflets de machine rutilante, ses détails et ses recoins, gros plans de son visage. Pour être recouverte, enterrée, brusquement dans l’ordre du temps de la poussière, lentement dans l’ordre du temps du geste. Relation d’amour entre le projecteur et la machine à écrire, sans cesse recommencé, la machine à voir les images se souvient, encore et encore, de celle qui aurait écrit ses images, celles de son propre oubli.

Rodney Graham, Rheinmetall/Victoria 8, 2003, 35mm film, Cinemeccanica Victoria 8 35mm film projector and looper, 10:50 min, projected on continuous loop, silent. A voir au Centre Pompidou.