Vanité 3

Géant reflet flagrant te hante et te rejette : et nous devant ensemble partout, au ciel sans le temps du dernier mot, derrière la surface modelée ensemble, regards perdus, histoire ancienne, dommage. Pour cette surface fugace, louvoyante, mes minutes et mes heures, ensemble, partout et en un point que la pierre reflète. Sans retour le grain passe, dommage, belle ou hideuse image, image oubliée, double doublé, passée sans regret subit. Reste, que te reste-t-il, reste, ici rien ne se passe, l’été séché dans nos pores, nous partout et sur la pierre qui reste.