Bulles

En activité de suceuse de sang : richement irrigués ils prélèvent en permanence dans le sang du dioxygène qui passe dans le sang et diminue d’autant la quantité de dioxygène contenu dans l’air
alvéolaire. Lors d’une plongée, la quantité d’azote est présente dans le sang et dans les tissus. En effet, le diazote et le dioxygène peuvent tout deux causer des : pourquoi dit-on que ce
dernier est saturé en dioxygène ? Et donc : il n’y a pas de volume, ou encore : le volume s’exp(l)ose. En plongée, j’en suce le sang et autant de volume d’air, et autant de dits « oxygène » et dit
ainsi j’en suce le sang. Ce qui fait volume monte vers la surface, ce que j’en diminue de volume restera sans flotter au fond du gouffre abyssal. Ce qui se gonflait se colle et ce qui
sérieusement circule cessera.

La Générale, « Ce volume d’air contenu »