*jour 3

*jour 3

    / mon corps=écho ou résonance

sans raison
l’échelle tremble ce poids là ce poids ci
sûr / pas sûr
plus d’horizon
je suis ton pantin de chair qui peut encore dire “je”
transfert des tensions transfert des axes
écho des détentes

je crois que c’était général, paisible et transparent, mais j’ai mélangé les jours.

bulles qui remontent à la surface de la peau. le goût qui tourne dans ma boouche. guimauve. la tête boule de pétanque. tout dans l’ombre sous le sol le nez en lumière.
enclave.
rainure.
oreilles internes comme des oui ! sans paroi entre grottes du nez interne tout en creux sous le “?”.
le visage ouvert vers les oiseaux.

    / mon corps=bien calé caché

stop
“Il faudrait parler maintenant de la décorporisation de la réalité, de cette espèce de rupture appliquée, on dirait, à se multiplier elle-même entre les choses et le sentiment qu’elle produisent
sur notre esprit, la place qu’elle doivent prendre.” Antonin Artaud. stop.

action action action action 111111111 111    111     111111     111111111
mental.

*soir 3

vin.