L’écrit clair

Parler : on ne comprend pas. Si j’écris la langue, alors on peut comprendre. S’il écrit le japonais en phonétique occidentale, alors je comprendrais le sens. Par l’écriture et la lecture, le sens passe forcément puisqu’on peut lire on peut comprendre. L’idéogramme a un sens et son image silencieuse véhicule ce sens, que ce soit sur l’île ou sur l’immense continent. L’écriture de l’autre côté aussi – je comprends toutes les langues écrites du même alphabet que la mienne.